Capoeira

Toute l’âme du Brésil

La Capoeira remonte au début du 19e siècle. Les esclaves Brésiliens ont inventé la Capoeira pour résister à l’interdiction qui leur était faite de porter des armes ou d’avoir un entraînement martial quelconque. S’inspirant de leurs danses africaines traditionnelles, ils s’adonnaient à cet art martial déguisé. A travers cet art, c’est toute l’âme du bresil qui s’exprime.C’est à Bahia que les premières académies de Capoeira ont vu le jour. Depuis cette époque la Capoeira a gagné une reconnaissance internationale et est pratiquée presque partout dans le monde. La Capoeira est devenue emblématique de la culture du peuple Noir. Son histoire et les qualités de force, de souplesse et d’agilité requises pour sa pratique sont devenues pour beaucoup le symbole de la lutte pour la libération du peuple noir.

Un jeu athlétique et esthétique

Christian BRUZAT et Francis THAMMAVONG, Entraîneur de la Capoeira

 Francis THAMMAVONG  Entraîneur de la Capoeira

Ces figures acrobatiques, roues, coups de pieds fouettés et autres enchaînements demandent une grande agilité. Afin de ne pas se blesser, les adversaires se frôlent avec grande rapidité sans porter leurs coups ce qui nécessite une grande maîtrise. Il n’y a pas vraiment de perdants ou de gagnants, l’intégrité physique de chacun est préservée. Il s’agit plus d’un jeu athlétique qui fait appel à la souplesse et à la maîtrise du corps et au cours duquel les participants rivalisent d’adresse, d’élégance et de ruse.

         

Dernier cours de capoeira de l année 2013 au club mochizuki, vous êtes tous au top!!!
Publicités