21ème DUTCH OPEN JUDO à DALFSEN (Pays-Bas) 

 Team de l’Ecole de Sambo et d’Arts Martiaux Christian Bruzat

Team de l’Ecole de Sambo et d’Arts Martiaux Christian Bruzat

Pays présents pour le Judo : Allemagne, Belgique, Burkina Faso, Ecosse, Grande-Bretagne, Italie, Hongrie, Kyrgyzstan, Lithuanie, Pays-Bas, Pologne, Russie, Sénégal, République Tchèque, Ukraine, USA.

Le niveau était plus élevé cette année, en Judo , de par la présence de nouveaux pays tels les USA (dont les athlètes venaient du Texas), le Sénégal et le Burkina faso (qui était en stage de préparation, en Allemagne, pour les championnats d’Afrique).

 

SAMEDI 19 MARS 2011 – JUDO

 

JUDO : 10 athlètes engagés, 3 médaillés

GENSOLLEN                       Alice               3ème   Cadette           +63kg            

BONIS                       Dorian             3ème   Minime           -50kg

LORENZI                  Florian            1er       Minime           -42kg

Alice Gensollen est tombée sur des athlètes beaucoup plus lourdes et expérimentées qu’elle.

C’était sa première compétition de judo et de surcroît au niveau international.

Dorian Bonis a fait 5 combats. Il en a gagné 3 par ippon et perdu 2.

Florian Lorenzi a eu la catégorie la plus chargée avec 16 combattants.

Il a fait 8 combats avant d’accéder à la plus haute marche du podium.

Il a gagné tous ses combats par ippon.

ILS N’ONT PAS EU ACCES AU PODIUM MAIS ILS N’ONT PAS DEMERITE

Vincent Fautrier et Romain Lorenzi ont partagé eux aussi la catégorie très chargée de 10 combattants des poussins -27kg. Ils se sont très bien comportés pour ce 1er championnat de judo international mais n’ont pas pu être qualifiés pour monter sur une des marches du podium.

Nicolas Fautrier, benjamin -50 kg, en était lui aussi à sa 1ère expérience internationale et à la vue de la prestation donnée cette année, à n’en pas douter, il sera sur le podium l’année prochaine.

Léa Briot, minime -52 kg, habituée pourtant chaque année aux podiums, n’a pu se classer que 4ème, malgré de superbes combats.

Julien Asensio, minime -50 kg, n’a pas pu combattre en judo car il s’était blessé à la hanche la veille en sambo.

Christian Bonis avait été tellement emballé l’année dernière pour sa première sortie internationale qu’il a voulu participer à nouveau cette année dans la catégorie des séniors -81kg. Catégorie chargée de 10 compétiteurs qu’il a partagé avec Thomas Lecocq pour qui c’était la première compétition de judo et de surcroît au niveau international.

Christian Bonis, alors qu’il menait son 3ème combat et qu’il était prêt à le remporter, s’est blessé à la cuisse en se faisant une déchirure musculaire. Quant à Thomas Lecocq, il s’est blessé à l’épaule, lui aussi, lors de son 3ème combat.

Carlos Jacome Roloan, seniors +81 kg, était bien lancé pour accéder au podium mais lors de son 3ème (à croire que les 3ème combats étaient maudits), il s’est fait disqualifier sur une erreur d’arbitrage. On attend la revanche.

Publicités